Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de demande